Sortir Zen

Le site des événements pour votre bien-être

Halte aux vêtements noirs

L'hiver arrive. Nous croisons des personnes très souvent habillées de noir. Savent-elles ce que cette couleur influe sur leur comportement, leur moral, leur état d'être...?

Le noir correspond à l'absence de lumière, au néant, mystère, angoisse. On peut y voir aussi une idée d'abandon, désespoir: le noir fait écho à un vide existentiel et à la tristesse (cependant, l'effet du noir sera atténué s'il est associé à une couleur vive comme le rouge, le jaune, éventuellement le blanc). La couleur agit sur notre comportement mais aussi sur notre état d'être psychologique. La manière dont vous allez vous habiller va influencer votre moral de la journée.

L'hiver, le noir nous envahit. Prenez le métro et regardez autour de vous le nombre de personnes en noir, vous serez stupéfait. Comment voulez-vous avoir la pêche, le moral... pour la journée ? Imaginez vous vivre dans un salon où les murs, le plafond sont noirs. .

Dans un monde plus subtil, le noir peut perturber le rayonnement de l'aura et freiner inconsciemment vos élans pour la journée et vos énergies.
Porter des vêtements noirs de manière récurrente peut aussi troubler votre sommeil ou vous donner des rêves de type cauchemars.

Certes, on voit souvent des artistes se produire en public en habits noirs. Inconsciemment, c'est pour eux un outil pour équilibrer les effets de la lumière, des projecteurs.. sur eux: cela sert de régulation. Mais vous, dans votre quotidien, avez-vous un besoin de régulariser un excédent de lumière, un besoin de vous "plomber" plus encore dans l’angoisse, le désespoir ou vivre dans l'optimisme ? Faites un choix en fonction de ce que vous voulez vivre. Quelles sont vos recettes?

Zeninfos 25 novembre 2012

Autre article sur le même sujet:

Le bienfait des couleurs sur soi

Commenter

Vous devez être membre de Sortir Zen pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Sortir Zen

Commentaire de owen thesaint le 28 novembre 2012 à 14:35

Vous avez bien raison de signaler cet état de choses qui en dit long sur les Français, très particulièrement, qui sont les champions de la consommation de psychotropes. Ceci explique cela. Lorsque je rentre de voyage, je ressens cette chape de plome, non seulement dans les vêtements mais aussi sur les visages souvent fermés et tristes. Les gens ne se regardent pas.

J'ai lu ceci il n'y a pas longtemps: "Le noir ne donne de l'élégance qu'à ceux qui veulent passer inaperçus, étant incapables de montrer qui ils sont vraiment, leurs goûts, leur audace face au regard d'autrui". Oui voir et se faire voir, et tant qu'on y est, afficher ses couleurs. Mais sans doute le grand troupeau de Français est en deuil de la joie de vivre! 

Quant aux artistes, les Elvis Presley, Dali, Polnareff et autres ils s'affichaient colorés sans conséquences négatives sur les effets des lumières, au contraire. Et d'ailleurs, la première oeuvre de l'artiste n'est-elle pas de SE mettre en valeur, de s'exalter, de briller, d'être extravagant plutôt que d'exposer son vague à l'âme?

On s'habille comme on s'estime.

Quant à la recette, n'est-elle pas de commencer par soi-même? Haut en couleur! En accrochant un sourire à sa face, comme le chante Aznavour. 

Soutenir Sortirzen

Sortirzen vous apporte des satisfactions

Imprimez le document

Envoyez-le à l'association

ou par virement informatique

Un livre recommandé par SORTIRZEN

2018, OSEZ L'OPTIMISME

Pour commander le livre: Osez l'optimisme

Les médias en parlent

sur France 2 avec Télématin

Cliquez ICI

Évènements

© 2018   Créé par Sortir Zen.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation