Sortir Zen

Le site des événements pour votre bien-être

Aider les enfants malades par l'hypnose

La clinique de l’Espérance reçoit une aide de la fondation contre le cancer.

Il y a quelques jours, la Fondation contre le cancer a décerné des bourses pour un montant total de 750.000 € destinées à la prise en charge psycho-sociale des patients atteints de cancer.

Parmi les bénéficiaires, le service d’hémato-oncologie pédiatrique de la clinique de l’Espérance de Liège intitulé "L’hypnose en oncologie pédiatrique : une aide dans la prise en charge des enfants et de leur famille" a reçu une aide de 15.000 €.

Le projet vise à utiliser différentes techniques d’hypnose (métaphore, thérapie conversationnelle, relaxation, exercice de visualisation, auto-hypnose…) comme outil complémentaire dans la prise en charge psycho-médico-sociale des enfants atteints de cancer, ainsi que dans le soutien à leurs proches.

"Ces méthodes permettent de diminuer le recours systématique à des analgésiques médicamenteux, et donc d’en diminuer les effets secondaires", explique le Dr Christophe Chantrain, pédiatre hémato-oncologue.

Le Dr Chantrain est l’une des trois personnes de l’unité qui se sont formées à l’hypnose dite indirecte. Celle-ci est fondée sur la modification légère de la conscience, à la différence de l’hypnose classique basée sur l’endormissement.

"Cette technique, reconnue scientifiquement, est très utile dans le traitement de divers troubles et permet une meilleure gestion de la douleur, du stress et de l’angoisse."

Le projet qui donne de bons résultats depuis son lancement en juin, comporte plusieurs axes : introduire l’hypnose pendant les actes techniques (prise de sang, ponction lombaire…) et les rencontres avec les psychologues; proposer au patient et à sa famille un apprentissage de l’auto-hypnose, afin de prolonger chez soi les bienfaits des séances d’hypnose; ou encore développer la thérapie conversationnelle qui a, entre autres pour but d’améliorer la sérénité et le bien-être du patient.

L’aide reçue servira au financement de la formation du personnel, à l’aménagement d’un local pour les séances d’auto-hypnose ou encore à la réalisation de matériel didactique.

En France, des Fondations aident aussi le monde de l'enfance. Elles sont en attente de dossiers mais ce métier, pourtant pourvu à un grand développement, reste individualiste. La porte reste ouverte pour de bons managers pour structurer des groupements et faire des offres collectives et ciblées. L'aide à l'enfance par l'hypnose ou autres thérapies, de beaux métiers !

www.sortirzen.com Kishanti 4 janvier 2014

Autre(s) article(s)

Pourquoi l'utilisation de l'hypnose explose ?

Commenter

Vous devez être membre de Sortir Zen pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Sortir Zen

Soutenir Sortirzen

Sortirzen vous apporte des satisfactions

Imprimez le document

Envoyez-le à l'association

ou par virement informatique

Un livre recommandé par SORTIRZEN

2018, OSEZ L'OPTIMISME

Pour commander le livre: Osez l'optimisme

Les médias en parlent

sur France 2 avec Télématin

Cliquez ICI

Évènements

© 2018   Créé par Sortir Zen.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation