Sortir Zen

Le site des événements pour votre bien-être

Pourquoi acheter bio c'est mieux?

Le bio dans l'alimentation, tout le monde en parle mais peu de gens se lancent. En l'absence de pesticides et de produits chimiques, les produits bio sont plus sains pour la santé et la planète mais les bienfaits ne s’arrêtent pas là. En voici les bonnes raisons.

1 - Manger bio, c'est manger plus sain

Selon les rapports successifs rendus par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Food and Agriculture Organization (FAO), il est désormais avéré que les produits bio comportent des teneurs moindres en nitrates et en résidus de pesticides que les produits non bio.
Ces éléments chimiques indissociables de la culture intensive sont assez faciles à repérer dans les produits issus de l'agriculture (fruits, légumes, viandes, fromages, oeufs frais et produits dérivés comme le vin par exemple).
Ils sont sournois dans leurs modes d'actions puisque le corps les accumule tout au long de la vie sans pouvoir les éliminer naturellement.
Ces produits chimiques favorisent en surdose le développement de cancers et de baisses d'immunité. Ils agissent également lorsque le contact est plus proche sur la fécondité.
Les effets du bio s'inscrivent donc sur le long terme sur l'organisme en limitant l'accumulation de ces produits dans le corps.

2 - Manger bio, c'est bon pour la santé

L'argument a longtemps été sujet à caution mais aujourd'hui, les experts sont formels.

Manger Bio, c’est manger des aliments avec plus de vitamines et de minéraux que bon nombre de produits venus de l’agriculture traditionnelle.

Quelques exemples:

– Les poivrons bio contiennent plus d’antioxydants (vitamine C, carotène, flavonoïdes) que les poivrons qui ne sont pas bio.
– Les produits bio (blé, lentilles, miel, œufs) contiennent plus de fer mais moins de zinc et de cuivre que les conventionnels.
– La viande d’agneau est de meilleure qualité en bio : plus d’AG insaturés et d’oméga 3.

La vitamine C notamment intervient directement contre le stress, l'action antioxydante de l'âge, les infections et les allergies. Les vitamines, les sels, les minéraux et les oligoéléments sont présents en plus grande quantité dans les produits bio pour une raison essentielle : les produits qui ne sont pas traités sont plus petits et donc plus concentrés. A poids égal, un produit bio renferme moins d'eau et plus de matières sèches.

3 - Manger bio, c'est retrouver le vrai goût des produits

Les produits bio cultivés localement sont récoltés à maturité. Ils ont une bien plus grande qualité organoleptique (goût, odeur, texture) que les produits poussés aux engrais.

Bien qu'il soit très difficile de prouver scientifiquement qu’un aliment bio a plus de goût, il en est moins vrai pour les fruits et les légumes. En effet, les fruits et légumes issus de cultures végétales bio, sont récoltés plus mûrs que leurs homologues conventionnels et donc ont le temps de se concentrer en arômes, résultant ainsi en un goût plus savoureux.

De plus, les aliments cultivés en plein champ grandissent avec le soleil, la rosée matinale, et puisent leur nutriment et l’eau dans les sols contrairement aux aliments de l’agriculture intensive de plus en plus cultivés hors-sol ou cultivés sur des sols « morts » dû à l’utilisation de pesticides. Ils ont donc au final moins d’eau, plus de vitamines, de minéraux et d’anti-oxydants.

Certes, les produits sont plus chers à l'achat mais ils se dégustent à leur juste mesure, sans gaspillage. Ces arguments vont dans le sens d'une consommation plus raisonnée.
.

4 - Manger bio, c'est bon pour l'environnement et la planète

Encourager la production de produits bio permet à l'échelle de la planète de limiter les produits chimiques et les rejets toxiques.

L’agriculture biologique protège les sols et limite l’érosion. L’utilisation massive de pesticides et d’engrais chimiques tue les sols et toute biodiversité. Résultat : on trouve des sols compacts et sans vie, créant de l’érosion à la première averse. Le bio, lui, utilise des matières organiques animales ou végétales. De même, l’agriculteur n’utilise pas d’engrais chimiques et alterne les cultures sur une même parcelle.

L’agriculture biologique préserve également l’eau. Par le choix de variétés adaptées aux conditions locales, ou  moins gourmandes en eau, le bio nécessite moins d’irrigation et donc moins d’eau. Contrairement à l’agriculture classique qui, de par l’irrigation de monocultures intensives comme le maïs ou le soja, rejette dans les sols l’eau polluée par des produits chimiques de synthèse et des nitrates

.

5 - Manger bio, c'est s'engager socialement et humainement

L'agriculture bio est globalement plus respectueuse de la terre mais aussi des hommes. Face à une culture naturelle, tous les producteurs se retrouvent sur un pied d'égalité. (Manger bio ce n’est pas qu’une question de composition d’assiette mais c’est une nouvelle vision du monde à l’heure ou les scandales de santé publique n’en sont qu’a leur prémisses).

Manger bio c'est aussi s’engager socialement et humainement pour développer des emplois « positifs » composés d’hommes et de femmes qui se battent au quotidien pour une qualité, un respect de la nature...
Ce concept, n'est-il pas aussi se respecter soi-même et respecter les autres !
.
Sortirzen le 1 mars 2016 modifié le 18 février 2017
.
Un livre à découvrir: "Manger bio, c'est mieux" de Claude Aubert
.
Un film à découvrir en DVD: "La santé dans l'assiette" chez Jupiter-films

Commenter

Vous devez être membre de Sortir Zen pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Sortir Zen

Commentaire de amore le 23 février 2017 à 21:49

Article interessant.

C'est mieux pour la sante et la planete.

Amore

Soutenir Sortirzen

Sortirzen vous apporte des satisfactions

Imprimez le document

Envoyez-le à l'association

ou par virement informatique

Un livre recommandé par SORTIRZEN

2018, OSEZ L'OPTIMISME

Pour commander le livre: Osez l'optimisme

Les médias en parlent

sur France 2 avec Télématin

Cliquez ICI

Évènements

© 2018   Créé par Sortir Zen.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation